Economie

Wit.ai devient la propriété de Facebook

Publié par  | 

ceLe réseau social Facebook a racheté une entreprise spécialisée dans création d’application de reconnaissance vocale qui a vu le jour depuis dix-huit mois en Californie.

Les voyages les plus captivants concernent les surprises fortuites » a publié Wit.ai sur son blog. Cette entreprise qui a vu le jour depuis un an et demi à San Francisco a fait l’annonce lundi selon laquelle elle a été rachetée par Facebook. « C’est une accélération étonnante dans la mise en œuvre de notre projet », explique avec enthousiasme la start-up.

Création de programmes pour la reconnaissance vocale

Wit.ai voudrait créer des programmes qui permettent d’utiliser la reconnaissance vocale pour prendre le contrôle global du téléphone portable, régler la température, dans sa maison, être une interface avec les objets connectés à Internet. «Nous avons lancé une plateforme ouverte permettant aux développeurs de bien travailler dans la conception des produits destinés aux utilisateurs», déclare l’équipe de Wit.ai dans son message.

Plus de développeurs et assez de ressources pour l’expansion

Ce sont plus de six milles développeurs qui ont été recrutés dans cette entreprises et des centaines d’applications sont déjà rationnelles, a déclaré l’entreprise. « Mais nous en sommes encore à nos débuts», explique la start-up, poursuivant en déclarant que Facebook dispose de «ressources» pour passer au prochain niveau.

Répondant aux questions du site TechnCrunch, Facebook a déclaré être heureux de recevoir l’entreprise dans ses enceintes : Wit.ai a mis sur pied une interface pour traiter le langage unique et assez simple qui donne la possibilité aux développeurs de convertir la voix et le texte en données exploitables ».

Une start-up créée par trois français

La petite start-up installée à Palo Alto est créée par trois français, à savoir Laurent Landowski, Alexandre Lebrun et Willy Blandin. Bien que le montant de l’opération n’ait pas été dévoilé, mais tout montre qu’ils ont réalisé une bonne opération.

L’an dernier, la firme de Palo Alto avait acheté l’application de messagerie mobile WhatsApp à 22 milliards de dollars et dépensé 2 milliards de dollars pour racheter le spécialiste de la réalité virtuelle Oculus VR. Et le réseau social a déclaré qu’il allait poursuivre sa campagne de rachat de sociétés et améliorer son développement.

Marie

Passionnée de sport et de télévision (évidement pas en mode consommation abrutissante), principalement pour les séries TV américaines !