Economie

Tidjane Thiam prend la tête du Credit Suisse

Publié par  | 

Ce mardi, le Crédit Suisse a annoncé enfin le nom du nouveau directeur de sa banque.

credEn fait, la banque a décidé de changer l’image de son instance dirigeante en nommant le franco-ivoirien Tidjane Thiam, actuellement directeur général de Prudential. Celui-ci prendra ses fonctions à partir du 1er juillet. La banque suisse qui doit payer des amendes conséquentes de la part aux Etats Unis veut retrouver un nouveau souffle pour se développer.

Tidiane Thiam va remplacer l’américain Brady Dougan, directeur général de Credit Suisse depuis 2007. De son côté l’assureur britannique Prudential a fait la publication des bénéfices annauels pour 2014 avec une hausse de 65% à 2,216 milliards de livres soit 3 milliards d’euros tout en confirmant l’information selon laquelle, son directeur général serait sur le point de quitter son poste qu’il occupait depuis 2009. Prudential a également annoncé que son remplaçant sera connu sous peu.

« Avec Tidjane Thiam, c’est un leader exceptionnel et honoré, grâce à une réussite frappante dans l’industrie globale des services financiers, qui occupera la tête de notre banque » a expliqué le président de Credit Suisse , Urs Rohner, dans un communiqué. Il a poursuivi en indiquant que l’expérience internationale de Thiam, surtout dans les activités de gestion d’actifs et de gestion privée et du développement sur de nouveaux marchés, avaient été capitaux pour sa nomination. La demande de démission de Dougan avait suivi l’année passée par la conclusion par Credit Suisse d’un accord à plus de 2,5 milliards de dollars avec les autorités américaines.

Une approche plus ample

« Credit Suisse recherche quelqu’un de fiable pour reconstruire la banque dans le respect des attentes des investisseurs », avait lancé, avant la confirmation de sa nomination, un banquier d’investissement de Hong Kong qui a collaboré avec Thiam. « Cela veut dire qu’ils vont davantage se concentrer sur l’Asie », a-t-il analysé. Il a également indiqué que la gestion d’actifs et la banque privée étaient deux secteurs dans lesquels la banque pourrait accroître son activité en Asie.

« Credit Suisse a fait face à différents problèmes aux cours des années passées et quelqu’un avec une expérience variée pourra jeter un nouvel œil sur la stratégie », a indiqué Sally Yim, de l’agence de notation Moody’s Investors Service. « Tidjane Thiam aura une approche plus élargie ». Le PDG de Prudential dirige aujourd’hui un groupe international de services financiers, basé à Londres mais étendant également des activités aux Etats-Unis, en Asie, en Europe et en Amérique latine. Sa nomination comme CEO de Credit Suisse est la conclusion d’un processus d’évaluation minutieux, qui a pris en compte aussi bien des candidats internes qu’externes.

Ayant vu le jour en Côte d’Ivoire, il a grandi en France, pays où il a fait ses études (Ecole Polytechnique, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris) et y a obtenu un MBA de l’INSEAD. Après plusieurs années passées chez de McKinsey & Company à Paris et à New York, il a travaillé au sein du gouvernement de la Côte d’Ivoire, en dernier lieu en tant que Ministre du Plan et du Développement, avant de revenir chez McKinsey & Company à Paris sous le tablier de partenaire.

Marie

Passionnée de sport et de télévision (évidement pas en mode consommation abrutissante), principalement pour les séries TV américaines !