Economie

Loi Travail: Le patronat entre en guerre contre le gouvernement

Publié par  | 

Le CGPME a déclaré sa guerre au gouvernement après la menace adressée par le Medef au Ministère de Travail. En fait, le CGPME a déclaré qu’il prendrait part aux discussions sur l’assurance chômage si la loi travail venait à être modifiée.

Pierre Gattaz est renforcé dans son combat contre le gouvernement. Ce mercredi 20 avril, François Asselin, le président de la CGPME, a conditionné la participation de son syndicat aux négociations pour l’assurance-chômage sur la modification de la surtaxe des CDD par le gouvernement.

« Si le gouvernement ne réalise pas d’amendement sur la loi travail, portant sur le caractère obligatoire de la généralisation de la taxation des CDD, la CGPME ne sera pas signataire de l’accord Unédic », a lancé le chef de file des PME.

Avant cette annonce, une autre avait été faite sur fond de menace par le président du Medef, Pierre Gattaz. Ce dernier avait averti qu’il quitterait les discussions sur l’assurance-chômage si le projet de loi Travail aucune modification n’avait été apporté dans les trois semaines qui suivent.

On se rappelle le 11 avril, quand la CGPME avait indiqué qu’il allait poser à l’ensemble de ses instances, la question de sa participation aux négociations. Mais le premier ministre, Manuel Valls, n’est pas d’accord. Ce dernier a indiqué que le patron des patrons, prend en otage la discussion sur l’assurance chômage.

Marie

Passionnée de sport et de télévision (évidement pas en mode consommation abrutissante), principalement pour les séries TV américaines !