Tech

Hillary Clinton reçoit le soutien des dirigeants de la tech

Publié par  | 

Plusieurs entreprises technologiques américaines telles que Microsoft, Facebook, Apple ou autres entreprises importantes de la tech ont apporté un soutien de taille à Hillary Clinton pour la présidentielle américaine.

Malgré le soutien indéfectible de Peter Thier, le créateur de Paypal à Donald Trump qui a d’ailleurs reçu une enveloppe de 1,25 million de dollars, de ce dernier, il s’agit d’un des rares dirigeants de la Silicon Valley à l’avoir fait. Mais dans cette présidentielle, dont les résultats s’annoncent serrés, les dirigeants de la tech ont porté leur choix sur Hillary Clinton.

La Commission électorale fédérale qui a publié des statistiques indique que parmi les dons accordés aux équipes de campagne de chaque camp, Hillary Clinton disposent de plusieurs donateurs importants de la tech tels qu’Alphabet la maison mère de Google, Apple, Microsoft et Facebook. Ces données montrent qu’il existe un écart important entre Donald Trump et Hillary Clinton. Dans cette course, il n’y a pas que les entreprises qui se sont lancées pour soutenir Clinton. Il y a aussi d’autres personnalités telles que Dustin Moskovitz, co-fondateur de Facebook qui est devenu depuis le mois de septembre, le plus grand soutien de la campagne américaine avec une enveloppe de 20 millions de dollars.

Le patron de Tesla ElonMusk, Marc Benioff, le PDG de Salesforce, Reed Hastings dirigeant de Netflix, Sheryl Sandberg de facebook, Meg Whithma dirigeant d’Hewlett Packard font également partie des donateurs de la campagne démocrate.

Les travailleurs des entreprises tech font également partie des donateurs de cette campagne démocrate. D’après les statistiques compilées en août par Crowdpac-groupe montrent que sur les 8,1 millions de dollars donnés par les travailleurs ou les responsables de la technologie, Hillary Clinton en recouvré 7,7 millions de dollars de dons et Donal Trump 299.000 dollars.

Clinton portée par un front « anti-Trump »

Pendant toute la campagne, la candidate démocrate a montré qu’elle soutenait la technologie grâce à son programme intitulé « Initiative on technology & innovation » qui a fait la promesse de travailler pour céder la gestion d’internet aux ingénieurs, aux associations de la société civile, aux entreprises, aux internautes et aux associations, de protéger la neutralité du Net ou de créer des principes pour la promotion de l’innovation tout en veillant à protéger la vie privée ». Une idée qui séduit particulièrement les acteurs de la tech.

Marie

Passionnée de sport et de télévision (évidement pas en mode consommation abrutissante), principalement pour les séries TV américaines !