Tech

Archero : présentation et fonctionnalités de l’application

Publié par  | 

Archero est un jeu vidéo destiné au grand public. Pour cela, son téléchargement se fait sur l’une des plateformes les plus populaires : Play Store. Il est téléchargé sous forme d’application pour Smartphone. Ainsi donc, son utilisation est élargie à toutes les personnes intéressées par le jeu. L’application du jeu propose des fonctionnalités qui seront relevées dans cet article.

Présentation de l’application Archero

L’application Archero est un jeu d’action dont le but est d’éliminer les forces du mal. La règle du jeu est de tuer les monstres en tirant à l’arc. Le joueur entre dans un monde dangereux dans lequel il devra se battre pour survivre. Le jeu propose un game play très amusant et intuitif. Cela rend le jeu très addictif. Le jeu offre un décor vraiment beau grâce à ses graphiques 3D. Il est réparti en de nombreux niveaux à degré de difficulté évolutif. Ces niveaux comportent de nombreux monstres à abattre. Le joueur pourra débloquer de nombreuses compétences et des équipements. Il y a aussi les armes à acheter grâce aux pièces et gemmes gagnés au combat.

L’application Archero a été développée par Habby. Elle pèse 97,89 Mo et convient à tous les âges. Mise en ligne le 18 Mai 2019, elle a été téléchargée plus de 1O millions de fois. La dernière mise à jour a été faite le 13 Février 2020.

Fonctionnalités de l’application Archero

L’application Archero contient des annonces publicitaires et des achats via le jeu. Elle se joue avec ou sans la connexion internet. Elle utilise Google Play Jeux pour la connexion automatique. Elle s’en sert aussi pour afficher les classements et illustrer les exploits. Une nouvelle classe d’équipement a été ajoutée à la dernière mise à jour. Aussi, une nouvelle fonction a été ajoutée : celle de la visualisation des pièces. Pour tirer sur les ennemis il faut juste arrêter de courir. Et pour éviter les attaques, il faut courir et s’isoler.

Mickael

Je suis Mickael, journaliste de métier. J'ai crée ce site en 2014.